Témoignage de soutien de Patrice Alengrin

J’ai choisi d’habiter Pérols afin que mes enfants grandissent dans un environnement où les gens se connaissent et vivent ensembles, pour intégrer une communauté loin de l’anonymat des grandes villes, pour faire partie de cette vie locale.

c’est pourquoi je ressens parfois de la frustration devant certaines décisions ( bonnes ou mauvaises ) de monsieur le maire qui impactent directement mon quotidien et que je ne comprends pas.

Alors comment faire pour ne plus subir et se sentir acteur de la politique de notre village. La « participation citoyenne » est une belle idée pour se réapproprier une partie des choix politiques faits sur notre commune.

Mais il ne s’agit pas de souhaiter simplement une implication des citoyens il faut mettre en place les outils qui permettront effectivement cette participation.

Je crois sincèrement que Cathy Prost est la personne idéale pour réussir cette transformation, elle en a non seulement les compétences mais surtout les qualités humaines pour y arriver.

c’est pourquoi j’ai souhaité l’aider dans ce projet en acceptant la responsabilité du mandat financier de sa campagne.

Patrice ALENGRIN

Témoignage de soutien de Marie-Eugénie Villamayor

Enfin la démocratie participative arrive à Pérols !

Depuis plus de vingt ans des dizaines de villes à travers la France ont opté pour ce mode de gouvernance.

Rouen est l’exemple le plus ancien que j’ai trouvé. Ils y sont depuis 1996 ! J’invite tous les Péroliens à chercher sur Internet « démocratie participative Rouen ». Ils y trouveront des vidéos explicatives et des témoignages très encourageants.

Si nous, les citoyens, souhaitons nous impliquer dans la gestion de la ville, nous voulons également une transparence des comptes, des embauches et des salaires payés avec notre argent. Je suis sûre que c’est possible.

Cathy Prost est, outre une femme empathique, une femme honnête et forte dans ses convictions.

C’est pourquoi je lui fais entièrement confiance pour mener à bien ce grand changement à Pérols.

Marie-Eugénie Villamayor.

Témoignage de soutien de Frédéric Leblanc

« J’ai fait un rêve… » Citation de Mr Martin Luther King.

• En 1998 la France fut Championne du monde de football par chance comme diraient certaines personnes.
• En 2018, notre équipe ne devait pas passer les ¼ de finale, et pourtant. Un esprit d’équipe sera toujours plus fort qu’une action individuelle. « Championne du monde pour la deuxième fois de son histoire ».

Je ne vous parlerai pas de Mme Prost, mais de son projet. Partager, progresser, améliorer le quotidien des habitants de Pérols en accord avec ses citoyens, faire évoluer les mentalités pour le bien de tous sans jamais faire de clivage droite/gauche et centriste.

Que ce soit dans le monde politique, du travail ou de l’école, l’individualisme prime sur le collectif, son projet est tout le contraire.

C’est pour cela que je soutien son désir de changement pour le bien de tous les Péroliens.

Frédéric LEBLANC

Témoignage de soutien de Solène Champagnac

Pourquoi j’ai choisi de m’engager aux côtés de Cathy Prost, du haut de mes 20 ans.

Je connais Cathy Prost depuis près de 18 ans maintenant.
Cathy c’est d’abord de vraies valeurs morales, de la sincérité et de l’intégrité.

En grandissant à côté d’elle, j’ai vu s’intensifier son attachement pour Pérols, son envie d’agir pour sa commune et sa réelle volonté de servir les péroliennes et les péroliens.

Je pense que Cathy, forte de ses expériences (mère de 3 garçons, bénévole auprès des personnes dépendantes et animatrice d’ateliers philo) est la personne idéale pour faire le bon constat et apporter les bonnes solutions.

Elle mettra tout en œuvre au service d’un projet commun en mettant toujours l’intérêt général en avant. Son projet pour Pérols m’a tout de suite séduite car il me ressemble en tant que sportive puisque l’une de mes devises est

‘ Seule on va plus vite ensemble on va plus loin ‘

Solène Champagnac

Témoignage de soutien de Laurent Taton

JE REJOINS AVEC ENTHOUSIASME LE PROJET CITOYEN PORTE PAR CATHY PROST POUR LES ELECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2020 …

Cathy Prost est, j’en suis convaincu, la seule à disposer de tous les atouts pour devenir la nouvelle Maire de Pérols et, pour ceux qui ne la connaissent pas encore, les éléments qui la différencient des autres candidat-s-es sont nombreux et à mes yeux essentiels.

De par son parcours professionnel et ses engagements associatifs, elle maîtrise parfaitement de nombreuses compétences attribuées à la commune (gestion des écoles, action sociale, services aux séniors, rayonnement associatif …) et dispose du charisme et d’un savoir-faire managérial moderne permettant de diriger une équipe aux compétences complémentaires dans un esprit de co-construction.

Elle a accompli un mandat irréprochable et constructif dans l’opposition en votant les décisions qu’elle jugeait utiles pour la commune.

Elle est la seule candidate aux élections municipales à s’être opposée aux dérives financières impardonnables des trois premières années du mandat qui s’achève, dérives aux conséquences prévisibles et qui ont plombé notre commune (recrutement massif de cadres, emprunts supplémentaires, acquisitions foncières inutiles …).

Cohérente et juste dans son analyse, Cathy Prost est bien – contrairement à ce que l’on peut lire ou entendre – la seule candidate à avoir voté contre l’augmentation de 36 % des taux d’imposition.

Aujourd’hui désireuse de corriger les erreurs passées, sa démarche ne s’inscrit pour autant dans aucune rancœur ni revanche personnelle et son projet est résolument un projet POUR tous les Péroliens et non un projet CONTRE une partie d’entre eux.

Son nouveau mode de gouvernance impliquant l’ensemble des Péroliens, quelle que soit leur sensibilité politique, est pour moi le seul capable de garantir la sérénité dans notre commune.

Cette sérénité sera, je le crois, indispensable pour mobiliser tous les péroliens sur les enjeux essentiels afin de défendre les spécificités et la qualité de vie de notre village et, si besoin, les faire respecter par la Métropole.

Le prochain mandat sera sans doute notre dernière chance de préserver notre environnement magnifique en bloquant la bétonisation des dernières zones naturelles en bord d’étang (comme la ZAD du Méjean), une bétonisation annoncée et qui achèverait de transformer Pérols en simple quartier de Montpellier. Plus le soutien des Péroliens sera fort, mieux nous arriverons à nous faire entendre.

Etant moi-même un fervent défenseur d’une plus grande capacité d’intervention citoyenne dans l’action publique que ce soit au niveau local, national ou européen, je crois sincèrement que le nouveau mode de gouvernance que nous propose Cathy Prost est le seul à nous garantir contre toute nouvelle dérive dans la gestion municipale – en particulier grâce au « Conseil de Citoyens » qu’elle met en place en le dotant de capacités de proposition voire d’intervention sur le travail des élus.

Son projet étant exclusivement un projet POUR Pérols, je sais que la fonction de Maire est pour elle une fin en soi, qu’elle s’y consacrera à 100 % et qu’elle ne constitue ni un tremplin politique ni un tremplin professionnel…

Bref, autant de différences essentielles qui garantissent la sincérité de sa démarche. L’équipe nouvelle qu’elle met en place petit à petit s’inscrit dans ce même état d’esprit, ce qui rend son projet réellement enthousiasmant.

J’ajouterai et c’est sans doute là le plus important que je connais Cathy Prost depuis de nombreuses années et qu’elle est vraiment une belle personne qui saura faire rayonner notre commune.

Pour toutes ces raisons, elle a toute ma confiance et j’espère que vous serez nombreux-ses, comme moi, à rejoindre Cathy pour l’aider à bâtir son beau projet pour tous les Péroliens.

Laurent Taton

Témoignage de soutien de Caroline Sarochar

POURQUOI J’AI CHOISI DE M’ENGAGER AUX COTES DE CATHY PROST

J’ai fait la connaissance de Cathy PROST il y a près de 6 ans maintenant lors d’une précédente campagne électorale.

J’ai rencontré une personne vraie, profondément généreuse et altruiste.

L’humain est placé au cœur de son engagement ; elle est présente auprès de personnes fragilisées, démunies. Elle a fait le choix professionnel, au travers de ses interventions en « Atelier Philo », de permettre à la future génération de savoir donner son point de vue, argumenter, débattre tout en apprenant à écouter et respecter les autres. Elle a cette volonté de toujours vouloir être dans l’échange et le partage.

Son projet pour Pérols, pour les municipales de 2020, est donc une évidence : permettre à chaque citoyen de s’exprimer et d’intervenir dans le processus de décision publique, mettre en place une gouvernance collégiale pour la construction d’un bien vivre ensemble respectueux de l’autre et de l’environnement.

Nous sommes nombreux à désirer un changement de mode de fonctionnement afin d’éviter les dérives tels que l’accaparement du pouvoir par le maire, le manque de transparence et la faible participation des habitants trop peu sollicités.

Cathy PROST nous permet d’être les acteurs de cette co-construction.

Elle saura restaurer la confiance entre les péroliens, les élus, les services publics et les techniciens afin d’associer toutes les formes d’expertises avec la volonté de mettre en place une véritable démocratie. Cela suppose un changement culturel profond dans les rapports entre tous les acteurs.

Elle est la personne de confiance pour porter ce projet ambitieux, résolument à son image, et je suis fière de pouvoir y prendre part.

Caroline Sarochar

Témoignage de soutien de Virginie Sanchez Martinez

Une personne dévouée, consciencieuse, rigoureuse et responsable. Ce sont les mots qui décrivent, à mes yeux, celle auprès de qui j’ai décidé de m’engager pour cette campagne électorale : Cathy Prost.

Au delà de notre amitié de longue date, ce sont avant tout les valeurs qu’elle possède ainsi que la vision qu’elle propose pour notre village, qui m’ont amenée à m’engager à ses côtés.

Son projet est solide, ambitieux, mais surtout, respectueux des principes démocratiques.

Intégrer les citoyens dans les processus de décision et leur permettre de faire entendre leur voix, c’est le cœur de son projet. Faire des citoyens des acteurs de la vie de notre village, c’est sa priorité.

Elle a pu constater, durant ces dernières années en tant que conseillère municipale d’opposition, que la voix des citoyens n’a pas souvent été entendue. Hors, qui de mieux placé pour prendre des décisions qui incombent la vie des citoyens que les citoyens eux mêmes ?

C’est sur cette base qu’elle a construit son projet de gouvernance, en créant un conseil des citoyens et en recourant au vote de la population pour les projets structurants de notre village.

Son projet s’inscrit dans une démarche citoyenne, mais surtout humaine, et c’est cela, qui me conduit à m’engager à ses côtés.

Investie depuis de nombreuses années dans la vie sociale, associative et même politique de notre village, Cathy connaît les besoins et les aspirations des citoyens et à donc décidé d’essayer d’y répondre en présentant sa candidature aux prochaines élections municipales.

Le projet qu’elle soumet et la bienveillance qui la caractérise sont les clés d’une bonne gouvernance, respectueuse de tous et œuvrant pour tous, c’est pour ces raisons que je lui apporte mon soutien.

Virginie Sanchez Martinez

Témognage de soutien de Thierry Brunet

Pourquoi Suivre la liste Pérols Démocratie Citoyenne menée par Cathy Prost ?

Au fil des élections le même scénario se répète. C’est une histoire que je n’accepte plus.

Les politiques lèvent le doigt en l’air, cherchent le sens du vent, préparent leurs phrases clés, leurs attaques destructrices à l’encontre de la partie adverse, quelques mensonges si nécessaire, et se lancent à l’assaut d’un siège, du trône.

Les citoyens pour certains n’écoutent plus, et pour d’autres attendent encore, l’homme ou la femme providentiel(le) qui saura prendre en compte leurs problématiques personnelles.

A l’issu d’une campagne faite de petites histoires, de coups bas et de promesses faciles, les plus motivés des citoyens déposent leur bulletin de vote dans les urnes. Les autres sont de plus en plus loin de la politique.

Au lendemain des élections, l’espoir grandit pour certains. La désillusion et les craintes s’ancrent pour d’autres. La résignation enfin, s’empare durablement des derniers.

Dans le domaine de la « chose publique », au fil des mois, les professionnels de la politique restent seuls actifs, appuyés par leurs équipes et les fonctionnaires dont ils ont la charge. Ils tracent un chemin comme ils l’entendent, négligeant si c’est nécessaire ce qu’est un citoyen. Ils prennent aussi parfois conscience de la réalité, de ses contraintes et de ses opportunités.

Mais toutes et tous peaufinent leur communication. Car cela devient pour eux la « top -interaction » avec les citoyens, peu importe qu’il y ait ou non du sens.

Dans ce contexte, pour détester la politique, les gens désertent la chose publique. Certains renoncent même à l’espace publique. Et l’on voit aux cœurs même des villages de plus en plus des gens, qui s’isolent derrière les murs de leurs maisons et entendent l’action publique comme un service ne les satisfaisant plus.

Triste cycle qui fait que, de nos jours, tout au long des divers mandats, la chose publique appartient à un(e politicien(ne). Un(e ) élue(e ) qui se comporte comme un humain seul(e ) avec son égo et sa soif plus ou moins prononcée du pouvoir.

Pourtant à l’échelle de notre village, nul élu ne peut rivaliser de compétences avec l’ensemble des citoyens qu’il administre. La richesse est là, mais elle est perdue, somnolente ou occupée par ailleurs.

Au niveau d’un pays rien ne nous permet réellement de remettre en cause cet éternel recommencement. Mais au niveau des territoires l’histoire peut être bien différente.

Que va-t-il se passer si rien ne s’installe pour construire, dès maintenant différemment. Cette « real politique » entraînera notre village tout droit dans les futurs habits d’un quartier de Montpellier et d’ici 10-20 ou 30 ans, Pérols commencera au n° 1250 de l’avenue de Montpellier entre les entrées A et B de la résidence de l’étang de l’or.

Il ne nous restera comme identité, la mémoire des vieux, des noms endémiques et une surtout une immense amertume d’avoir laissé les choses se faire, en continuant à croire que ce n’était ni de notre responsabilité, ni même de notre niveau… que de faire différemment !

L’année prochaine on choisit notre maire et la gouvernance que l’on souhaite pour le devenir de notre village. Aujourd’hui des personnes aspirent déjà à autre chose que ce sombre héritage d’une politique dépassée.

La liste Pérols Démocratie Citoyenne incarne cela.
Seront-elles assez nombreuses sur Pérols ? L’avenir répondra. Serez-vous parmi elle ? A vous de choisir.
Pour ma part, aujourd’hui je me reconnais au sein de cette liste.

Je me reconnais surtout dans les aspirations suivantes :
Une citoyenne, un citoyen doit connaître et comprendre sa cité au fil des successions des mandats et tout au long de sa vie.

Il n’est ni un consommateur qui ingurgite des campagnes de publicités politiques à chaque nouvelle élection, ni une personne qui ne sait pas au fond, où en est réellement sa ville, les terres qu’il arpente, les finances publiques qu’il partage avec ses autres concitoyens.

• Il doit apprendre comment vit sa cité… parce qu’on lui apprend,
• Il doit suivre l’évolution de sa ville …. parce qu’on lui amène des outils de suivi simples, clairs et stables dans le temps
• Il doit décider avec les autres, tout au long du mandat de son/sa maire, en pleine conscience du fait qu’il partage sa ville avec d’autres concitoyens.
• Il doit enfin, s’il le peut, être disponible et actif pour l’intérêt publique …parce qu’on lui propose un cadre qui le permet

Je félicite la poignée d’humains qui ont mis en coupe réglée l’ensemble de leurs contemporains en cadrant leur quotidien par des contraintes de temps et d’argent. C’est en prenant un peu de recul un réel exploit. Un exploit certes, mais à un coût rejeté par plus en plus de monde.

Donc, j’aspire à ce qu’une multitude d’humains prennent conscience de la lourdeur et de l’archaïsme de ce cadre, se forment à la cogestion de leur territoire et créent ensemble un mode de vie moderne et d’avenir. J’aspire à ce qu’ensemble, elles et ils, démontrent la marche à suivre territoire par territoire pour amener notre pays vers demain.

J’ai été salarié-associé d’une SCOP, la cogestion ne peut se mettre en œuvre uniquement si les salariés, futurs codécideurs, comprennent comment fonctionne leur entreprise. Il y a le même enjeu pour notre ville.

Un citoyen doit tenir son rang dans Pérols
Pérols doit tenir son rang dans la Métropole
Pérols doit tenir son rang dans le pays

Faute de quoi nous serons demain d’anonymes consommateurs d’un quartier de la métropole de Montpellier, chacun retiré dans son foyer dont les murs seront les plus hauts et épais possibles, otages de la volonté d’une poignée…nous, nos enfants et les enfants de nos enfants.

Thierry Brunet