La transparence de l’information permet une meilleure vigilance citoyenne

Aujourd’hui la population souhaite participer aux décisions, être consultée sur les projets qui l’impactent, prendre part à l’élaboration d’un projet local. Elle a une forte demande de transparence et d’honnêteté de la décision politique.

Les communes sont contraintes de mettre à disposition de leurs administrés, toutes les données concernant la vie de leur cité mais sans pour autant que ces dernières soient en accès libre et permanent. Par ailleurs, tout citoyen peut écrire à la Cada (Commission d’accès aux documents administratifs) afin que lui soient communiquées les données demandées, une procédure longue et pas toujours suivie d’effets.

Les communes et intercommunalités se dotent maintenant d’une plate-forme d’« Open Data » (base de données ouverte dont l’accès et l’usage sont laissés libres aux usagers). Malheureusement, toutes les informations ne sont pas toujours répertoriées et restent soit succinctes soit trop compliquées à exploiter pour des non spécialistes.

Pour plus de transparence, il nous parait indispensable de mettre en place des indicateurs clairs de l’action communale, d’en expliquer la signification – au besoin par des réunions de formation -, de suivre ces indicateurs dans la durée. Chaque citoyen disposerait alors d’un véritable tableau de bord lui permettant de suivre l’efficacité de l’action communale.

D’autres actions concrètes peuvent permettre à tout un chacun d’être informé des évènements qui interviennent sur sa commune que ce soit pour annoncer des animations festives, des réunions publiques ou tout évènement qui pourrait impacter la vie des citoyens et pas seulement pour valoriser les actions ou l’image du maire et de la collectivité.

Le journal municipal qui devrait rester avant tout un outil d’information, le site Internet de la mairie et ses envois de mails réguliers, l’organisation de réunions d’information voire les réseaux sociaux peuvent permettre de diffuser l’information rapidement, simplement et plus largement : plus de viralité, d’échanges, de partages, plus de collaboration et de participation.

Nous nous saisirons de ces outils pour relayer bien en amont les actions que la municipalité souhaite mettre en place, quand les projets n’en sont qu’au début de la réflexion permettant d’impliquer les citoyens qui deviennent également des relais d’information et ainsi toucher le plus grand nombre. Privilégier les échanges d’opinions, créer un réel espace citoyen et ainsi éviter d’être simple spectateur de décisions qui nous concernent.

L’information, l’écoute et la transparence sont sans aucun doute le socle de confiance pour un dialogue apaisé.

Cathy Prost et toute l’équipe de Pérols Démocratie Citoyenne

FacebookTwitterLinkedInEmail this page


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.