Témoignage de soutien de Christelle Germain

Voilà 5 ans que j’œuvre aux côtés de Cathy Prost au sein du Conseil Municipal pour proposer une opposition responsable à Pérols.

Responsable, voilà un premier qualificatif pour présenter Cathy Prost : tout au long de ces années de ce mandat difficile, je ne l’ai jamais vu céder à l’approximation, présenter un argument qui n’était pas dûment vérifié et vérifiable.

Travailleuse, voici un deuxième qualificatif : elle a toujours cherché à connaître le sujet, même très techniques, et ne s’est jamais laissée aller à la facilité de voter une décision sans chercher à comprendre.

La fin de mandat qui s’annonce depuis quelque mois est extrêmement ardue en conseil municipal car les conseillers en désaccord avec la politique de l’actuel maire ne sont pas épargnés au travers de violences verbales, d’intimidations ou de menaces. L’ambiance délétère du conseil municipal où la parole est confisquée, où les questions attendent des réponses pendant des mois, où le dialogue est absent commençait à m’épuiser profondément.

Quand on arrive à ce que seuls les courtisans ont droit de parole afin de flatter haut et fort le maire, c’est que la démocratie est bien mise à mal.

Alors quand Cathy Prost m’a annoncé son envie de s’investir dans un projet dans lequel les valeurs citoyennes et démocratiques seraient au centre, j’ai accepté de l’accompagner sans hésiter.

Car Cathy Prost est aussi et surtout une humaniste : la sincérité et le respect sont au cœur de son projet pour Pérols, pour donner au citoyen une place de choix dans les décisions qui feront le Pérols de demain. Elle a confiance dans la raison des hommes et dans les décisions que les Péroliens pourront prendre pour leur ville dans le respect du vivre ensemble.

Elle cultive la tolérance en donnant à l’autre le droit de penser autre chose que ce qu’elle aimerait qu’il pense, de dire autre chose que ce qu’elle aimerait entendre, de faire autre chose que ce qu’elle voudrait qu’il fasse…

Elle a du cœur, non pas sentimentalisme naïf ou sensiblerie, mais tant en actes qu’en paroles.

Cathy Prost est une personne rare, car elle aide sans écraser et rejette la loi du talion. Son projet ne s’inscrit donc pas contre, mais pour une nouvelle ère pour Pérols, sans utopie, tout en conscience du monde qui change.

Car Pérols ne lui appartient pas, c’est NOTRE village à tous : il n’y a pas d’anciens, ni de néo-Péroliens : il n’y a que des Péroliens qui participent tous à construire notre histoire commune : celle du PEROLS du XXIème siècle.

En participant au projet de PEROLS DEMOCRATIE CITOYENNE, je veux croire que la politique retrouvera ses lettres de noblesse et son sens le plus large, celui qui désigne l’organisation et l’exercice du pouvoir dans une société organisée.

Christelle Germain

FacebookTwitterLinkedInEmail this page